dimanche 1 mars 2020

Carême, les bienfaits divins...

Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable (Lc 4, 1-2). Il y a lieu ici de se rappeler comment le premier Adam fut chassé du paradis dans le désert pour remarquer comment le second Adam revint du désert au paradis. Voyez comment les dommages se réparent suivant leur enchaînement et comment les bienfaits divins se renouvellent en reprenant leurs propres traces. Une terre vierge a donné Adam, le Christ est né de la Vierge ; celui-là fut fait à l’image de Dieu, celui-ci est l’Image de Dieu ; celui-là fut placé au-dessus de tous les animaux sans raison, celui-ci au-dessus de tous les vivants ; par une femme la folie, par une vierge la sagesse ; la mort par un arbre, la vie par la croix […] Adam est au désert, au désert le Christ ; car il savait où trouver le condamné pour dissiper son égarement et le ramener au paradis. […] Mais du moment qu’au paradis, il avait, faute de guide, perdu la route qu’il suivait, comment, au désert, eût-il pu, sans guide, retrouver la route perdue ?"

Saint Ambroise de Milan "Traité sur l’Evangile de St Luc" 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire